La clim solaire : une climatisation à l’énergie renouvelable qui a tant de qualités

Le climatiseur utilisant l’énergie solaire dans l’objectif de produire du froid est un appareil dont l’avenir est brillant. Nous vous proposons de découvrir sur cette page des informations sur ce type de clim, son fonctionnement et ses avantages. Partisan de la protection de l’environnement ? N’hésitez pas à choisir une climatisation à l’énergie renouvelable, notamment la clim solaire.

Présentation de la climatisation à l’énergie renouvelable : la clim solaire

La clim solaire est l’une des climatisations à l’énergie renouvelable. Elle désigne les procédés de climatisation usant l’énergie solaire comme ressource énergétique première. Couramment, il existe quatre (04) solutions pour produire du froid en usant de l’énergie solaire :

• utiliser l’énergie solaire thermique en vue de ravitailler un système de conditionnement d’air par vaporisation
• utiliser l’énergie solaire thermique en vue deravitailler un appareil à froid nommé « à sorption » (adsorption ou absorption)
• transformer l’énergie solaire thermique en énergie mécanique mariéeà une climà pression
• utiliser le solaire photovoltaïque en vue de ravitailler une clim traditionnelle en électricité

De nos jours, les plus célèbres systèmes de rafraîchissement sont ceux « à sorption » et ceux de climatisation par vaporisation.

Le fonctionnement de la clim solaire

La plus courante des techniques de climatisation à l’énergie renouvelable, notamment la clim solaire, utilise des capteurs solaires en vue de procurer de la chaleur à un appareil à absorption. Ce dernier disjoint par ébullition une solution de bromure de lithium et d’eau. Après refroidissement, le réassemblage des deux éléments donne du froid pouvant être partagé, comme dans un système de climatisation traditionnel. Pour l’instant, les appareils à adsorption sont moins habituels que les précédents, mais offrent un grand intérêt pour le futur de la climatisation, de par l’énergie solaire. Comme les appareils à absorption, ils produisent de l’eau gelée pouvant être employée dans un réseau d’eau ravitaillant des aménagements décentralisés ou dans une centrale de traitement d’air. Par ailleurs, il existe des systèmes ouverts où l’eau contacte instantanément l’air à rafraîchir. Ces systèmes de climatisation par déshydratation ou climatisation par vaporisation accroissent l’humidité de l’air et diminuent la température ambiante.

La clim solaire : une climatisation à l’énergie renouvelable avantageuse

Quel que soit le procédé employé (ingestion, adsorption ou DEC), la clim solaire permet de tirer profit d’une énergie renouvelable gratuite. Elle permet de bénéficier d’une solution de climatisation propre. Les fluides frigorigènes utilisés ne sont pas nocifs à l’environnement, ce qui n’est pas le cas avec les fluides employés dans les systèmes ordinaires. Aussi, la clim solaire contribue à la réduction des émissions de dioxyde de carbone. Elle a également pour privilège le fait de pouvoir procurer le plus de froid lorsqu’il fait très chaud. Efficientes et coites, ces techniques durent plus longtemps (25 ans) que les systèmes de réfrigération traditionnels (10 ou 15 ans). Mais elles sont encore en phase d’évolution et disponibles sur le marché à des tarifs plus coûteux que les systèmes traditionnels.